Un Chatbot à quoi ça sert ?

L'agent conversationnel est là pour apporter une valeur ajoutée aux utilisateurs et une qualité de service supplémentaire.

Le chatbot, un outil concurrentiel fort

La chatbot, une extension du service clientèle

Fidélisation, stratégie marketing, choix des cibles, gestion de la relation client… Autant de problématiques auxquelles la transformation digitale des entreprises doit pouvoir s’adapter et répondre.

Au-delà de son aspect innovant, le chatbot est un outil concurrentiel fort qui permet de :

  • Répondre à des questions standards à tout moment, il n’y a plus de perte de contact. Ni de latence de réponse. Un service client 24/24.
  • Ouvrir le dialogue et générer des interactions optimisées dans un langage naturel.
    Améliorer les flux de travail et la productivité : alléger la charge du support client grâce au traitement automatique de nombreuses requêtes souvent répétitives et ainsi, se concentrer sur des demandes plus poussées et donc, concentrer ses ressources vers des tâches à plus forte valeur ajoutée.
  • Améliorer l’expérience client : guider les clients ou prospects à l’aide d’éléments interactifs et fournir des recommandations personnalisées pour qu’ils se sentent pris en charge. L’autre avantage du chatbot est d’immerger l’utilisateur dans l’univers de la marque voire, de redorer une image de marque un peu ternie.
  • Augmenter les taux de conversion : la relation client est la base d’une entreprise prospère.

Un service de chatbot permet d’établir des liens solides en engageant les utilisateurs qui viennent sur votre site Web ou vos réseaux sociaux.
Le chatbot vient donc en support des autres canaux de communication déjà en place sur vos médias sociaux. Connectez-vous avec vos clients sur tous les canaux (WordPress, WhatsApp, Facebook Messenger…).
L’agent conversationnel est là pour apporter une valeur ajoutée aux utilisateurs et une qualité de services supplémentaires.

Chatbot Cas d'Utilisation

La mise en place d’un chatbot dans la gestion de la relation client devra se faire uniquement après une analyse complète du besoin, en prenant en compte les aspects technologiques (automatisation des apprentissages, service intelligent…) et les attentes des utilisateurs qui sont à la fois fonctionnelles et émotionnelles (réponse instantanée, parcours client positif…).